Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : MODE ACTUALITE POLITIQUE SPORT MEDIAS ELECTIONS VIE PHOTOS
  • MODE ACTUALITE POLITIQUE SPORT MEDIAS ELECTIONS  VIE PHOTOS
  • : Des photos pour rêver. Des mots pour partager des idées. Des souhaits pour la société. Des engagements politiques
  • Contact

AGIR AGIR

logo_eat.gif







LES ENFANTS AVANT TOUT 

Rechercher

RUE DU BONHEUR

 

Texte Libre

12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 20:53

Législative 2012 5ème circonscription Vitré. L'attitude violente et intolérante des partisans d'Isabelle Le Callennec m'oblige à voter Anne-Laure Loray du Parti Socialiste.

Le vote des électeurs au 1er tour a été net. Félicitations aux 2 finalistes. Les électeurs de la circonscription ont fait leur choix défavorable au candidat du Centre Jean-Marc Lecerf. 

S'il y avait quelques raisons qui pouvaient m'inciter à ne pas le faire, après mûre réflexion et discussions avec nombre de centristes ayant soutenus Jean-Marc Lecerf au 1er tour des législatives, ma décision est prise : je voterai Anne-Laure Loray au 2ème tour.

Pourquoi?

Si le choix de François Bayrou pour le 2ème tour des présidentielles nous a certainement été préjudiciable, l'attitude des militants ou de certains liée au silence d'Isabelle Le Callennec sur leurs agissements... mais bon ! Peut-être n'en était-elle pas informée !!! ... L'oukase de  Pierre Méhaignerie par rapport à l'utilisation de son nom, promulgué dans la presse sur l'insistance d'Isabelle Le Callennec sont des motifs forts que nous ne pouvons ignorer.

 

Quelques exemples :

Un samedi matin de tractage, sur le marché de Vitré, un proche d'Isabelle Le Callennec, anciennement professionnel dans l'enseignement,qui se trouvait également à la mairie de Vitré pour l'annonce des résultats dimanche soir, a tenu des propos violents et menaçants à l'encontre du suppléant de Jean-Marc Lecerf.

Un jour de marché à Chateaubourg, une "gentille dame" s'en est pris à un membre de notre équipe de soutien.

A Janzé, Brie, les affiches de Jean-Marc Lecerf ont été régulièrement la cible du comité de soutien local d'Isabelle Le Callennec : tags, recouvrement par d'autres affiches, recouvrement par du papier journal jusqu'au petit matin de dimanche dernier. Imaginez dans la nuit un p'tit groupe de personnes - xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx - déguisées de perruques qui se prenaient pour de jeunes taggeurs ! Ce serait risible s'ils avaient 20 ans, C'est anti-démocratique et déplorable à 40 ou 60 ans et peu glorifiant.

A Janzé toujours, un tract non édité par Isabelle Le Callennec a été distribué 2 fois dans les boîtes à lettres de la cité. En voici un exemplaire :

tract janzé2

Nous avons toujours eu des relations cordiales avec les autres équipes de tractage.

Nous avons eu certes des relations cordiales avec certains membres de l'équipe d'Isabelle Le Callennec mais je ne me vois pas voter en concordance avec ces personnes et les membres de ces groupes qui ont dérapé. Je ne me vois pas voter pour Isabelle Le Callennec en raison de ce qu'ils diffusent comme idées.

Ces agissements et le silence volontaire ou par méconnaissance sur ces agissements  ou encore la non-maîtrise de ses troupes et la totale confiance qu'elle leur a accordée nous ont blessés.

Les jérémiades d'Isabelle Le Callennec sur l'utilisation du nom "Méhaignerie"- voir le commentaire sur le Journal de Vitré : Comment parler de l'histoire de l'équipe de France de foot sans parler de Zidane? - est aussi une forte raison.

l'UMP a voulu mettre un coup d'assommoir au Centre et nous réduire au silence, qu'elle sache que nous ne sommes pas morts et ne resterons pas inactifs.

Nous ne serons pas les supporters de quelqu'un qui partage les valeurs de Nadine Morano, Eric Cioti, Christian Estrosi, Claude Guéant ...

Nombreux seront ceux qui comme moi voteront Anne-Laure Loray.

Vincent Godet



Repost 0
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 23:47

Fort recul de l'UMP et du Centre sur la 5ème circonscription de Vitré

Les chiffres parlent d'eux-mêmes:

En 2007

UMP + Centre = 65,85% et PS = 23,02% (Et Rennes Est favorablement socialiste) était inclus dans la circonscription.

En 2012

UMP + Centre = 49,51% et PS = 33,84%

Il faudra bien qu'un jour Pierre Méhaignerie et Isabelle Le Callennec s'expliquent sur cette régression de 15% en 5 ans !

Pierre Méhaignerie explique l'avance d'Isabelle Le Callennec par son soutien "fort". Je lui saurai gré d'utiliser un autre adjectif correspondant mieux à l'action qu'il a conduite pour étouffer Jean-Marc Lecerf. Nous aurons certainement l'occasion de revenir sur les "opérations" concertées qui se sont déroulées sur Janzé par un groupe de militants qu'Isabelle Le Callennec retrouvait le mercredi matin au marché.

Il a fait son choix... Elle a fait son choix. Ils devront s'interroger pourtant  sur le score réalisé par la candidate PS

- à Chateaugiron (Mme Gâtel pro ILC) 42,69%,

- à Chateaubourg : 43,37%,

- à Servon-sur-Vilaine : 46,36%,

- à Nouvoitou : 44,97%.

Si le fief du Baron du Vitré- pour reprendre le titre d'un article du mensuel de Rennes ne tombe pas cette fois-ci,  Pierre Méhaignerie et Isabelle Le Callennec ont tout fait pour qu'il se "droitise" à l'image de l'UMP et du Front National qui a multiplié son score par 4,4.

Pierre Méhaignerie et Isabelle Le Callennec ont choisi de marcher vers la droite de la droite et de tuer le Centre ! Leur attitude assimilant totalement Jean-Marc Lecerf à François Bayrou est désolante, incompréhensible. Résultat : moins 15 % en 5 ans. Du jamais vu !

Quelle basse manoeuvre politicienne ... cela ne réussira qu'un temps qui est maintenant compté.

L'étau se resserre autour de Vitré et de d'autres villes que le parti socialiste est en mesure de conquérir. Edmond Hervé en rêvait!

Pierre Méhaignerie et Isabelle Le Callennec, du fait de leur attitude et de l'étouffement du Centre vont donner à Jean-Louis Tourennes (Président du Conseil général 35) et Daniel Delaveau (maire de Rennes) de réussir ce qu'Edmond Hervé espérait à long terme.

Les électeurs ont voté: les électeurs ont donc raison !

Il faut regarder devant soi et continuer d'avancer avec optimisme, laisser la déception initiale bien légitime s'estomper. Merci Jean-Marc, merci Alain, merci à chacun du comité de soutien. Nous n'avons été que trop peu suivi mais nous restons fiers de notre action pour défendre nos valeurs.

Merci aussi à ceux qui sont venus spontanément vers nous, à la mairie de Vitré lors de la proclamation des résultats.

Il y aura un 2ème tour qui espérons-le sera d'un bon niveau de débat, nous allons participer à ce 2ème tour. Chacun aura probablement un vote correspondant au respect que les candidats qualifiés pour ce 2ème tour nous ont manifesté.

Repost 0
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 10:42

Débat législatives sur France3 - Un mauvais remake des débats nationaux avec des intervenants adoptants la personnalité du parti.

J'ai été  surpris et étonné de l'organisation d'un tel débat mettant face à face des représentants de partis politiques se présentant dans des circonscriptions différentes.

 Les personnes invitées ont ainsi bénéficié d'une audience et d'un temps de parole incomparable par rapport à leurs concurrents de leur circonscription , et cela sur une chaîne publique. Cela ne me semble pas conforme à la déontologie et à un traitement paritaire. 

N'oublions pas que les législatives sont aussi des élections locales où s'opposent des personnalités: le débat organisé oppose des partis politiques.

De plus, les partis politiques présents sont-ils représentatifs de l'électorat breton? 

A titre d'exemple, aucun représentant centriste à cette émission. Pourquoi ne pas en avoir invité un? 

Comme il faut toujours positiver , le fait que la représentante UMP ait été invitée montre bien la pauvreté de la représentation de la droite en Bretagne qui depuis 10 ans, depuis la création de l'UMP a perdu un à un  les mandats que le Centre détenait auparavant (Conseil Régional, conseils Généraux, grandes villes et villes moyennes )

Allons-nous continuer dans cette direction?

Ayant regardé le débat, j'ai vraiment eu l'impression d'assister à un remake de mauvaise qualité des débats nationaux. Les acteurs présents n'ont su que répéter les thèses de leur parti respectif. La représente FN, très confuse, soutenant parfois un propos d'Isabelle Le Calennec qui s'arc-boutait sur les positions de Sarkozy et Copé :  mais non !! il n'y a pas eu de cadeaux aux plus aisés ; osait-elle soutenir! Le représentant du PS voulant surfer sur la vagues Hollande pour confirmer un avantage tandis que Gérard Lahellec - communiste du Front de Gauche - continue de tromper les français en promettant mille et une merveilles pour la gouvernance.

Je reste persuadé que la circonscription a besoin d'un Député Centriste, ouvert d'esprit, défendant des valeurs humanistes non galvaudées par des mesures contraires mettant en péril l'existence même de ces valeurs.

Je reste persuadé que la circonscription a besoin d'un homme qui connait réellement par son travail dans la société civile ce que veut dire : complexité administrative, lourdeur des charges pour les petites entreprises (4 fois plus que pour les grandes !)

Je suis persuadé que la circonscription dans son ensemble tirera bénéfice d'un Député du secteur sud, d'autant plus que c'est une personnalité d'écoute, de dialogue.

Je suis persuadé que Jean-Marc Lecerf est le meilleur candidat pour la 5ème circonscription de Vitré.

JM lecerf

Accéder au site de Jean-Marc Lecerf en cliquant sur la photo.

Repost 0
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 21:11

Désaccord de stratégie entre Méhaignerie et Le Callennec - législative Vitré 2012 - L'avenir du Centre et de l'UMP - Danger .

Suite à la question d'un participant à la réunion publique, le 21 mai dernier, pour lancer la campagne d'Isabelle Le Calennec , est apparut un profond désaccord entre Pierre Méhaignerie le futur ex-député et celle qui a été désignée par l'Etat-Major de l'UMP pour lui succéder, avec semble-t-il le consentement obligé de Pierre Méhaignerie.

S'appuyant sur le constat d'un chercheur du CNRS et professeur à Sciences-Po Rennes (Romain Pasquier), ce militant centriste s'inquiétait de la progression du Parti Socialiste en Bretagne et des raisons du score de Hollande en Bretagne. Voir OF du 8 mai 2012.

Voici quelques extraits de cet interview :

On voit une poussée très forte d'un vote pour le changement et un ancrage à gauche de la région. C'est aussi un rejet de la droitisation de l'UMP qu'a portée Nicolas Sarkozy. Et puis, il y a une dent contre ce président qui n'avait pas toujours marqué de la sympathie à l'égard des Bretons.

Le vote de gauche fait tache d'huile. Il part des villes, et pas forcément toujours des grandes mais aussi de petites villes moyennes ...  Et il progresse. C'est par le vote urbain que le vote socialiste diffuse et infuse dans les campagnes, avec quelques points de résistance ...

Elle (la Droite) est placée devant une alternative compliquée. Elle n'est plus dans une dynamique de conquête mais de sauver ce qui peut l'être. Et ce qui lui reste, c'est le coeur du coeur de ses bastions, comme l'est du Morbihan et de l'Ille-et-Vilaine. Et là, des bastions peuvent tomber...

S'il y a un chemin, il est du côté de la reconstruction d'un centre politique et de son autonomie avec une génération nouvelle. Si la droite en Bretagne n'est pas capable de reconquérir le centre, sur lequel mord François Hollande, elle va rester marginalisée. Il faut un nouveau parti du centre en Bretagne pour que la droite espère reconquérir des positions.

Avec une ligne à la Jean-François Copé (secrétaire général de l'UMP), je ne vois pas comment la situation de la droite peut s'améliorer en Bretagne. Faut-il des centristes dans l'UMP ou à côté de l'UMP ? Pour la Bretagne, la réponse est assez claire. Il faut des centristes à côté de l'UMP parce que tout l'enjeu, c'est de récupérer cet électorat du centre qui a basculé dans un vote de centre-gauche.

 

Les réponses rapportées sont bien réelles et ne sont que celles qui ont été prononcées par leurs auteurs. Il ne s'agit que d'une retranscription écrite des interventions.

 

Réponse de Pierre Méhaignerie

"Il a raison Mr Pasquier, nous devons préparer une nouvelle génération. A partir du 30 juin, il y a des jeunes qui se réuniront pour poser les bases de nouvelles équipes dans le grand ouest, avec des équipes du centre, centre-droit. C'est un élément important"

 

Réponse d'Isabelle Le Calennec (précisions de l'auteur du texte en italique)

"Cet article m'a fait extrêmement réagir. On ne réussira à reconquérir l'ouest que la droite et le centre unis.Toute la question est de savoir ce qu'on met derrière ces mots et aujourd'hui, c'est devenu assez difficile "de différencier la droite et le Centre" Ca représente quoi le Centre? Ca représente quoi la droite? ...De nombreux élus locaux ... s'affichent plutôt comme divers droite mais ils ont les mêmes sensiblités que nous "à l'UMP" ... On va apporter la preuve que l'on compte .. et je pense qu'on ne peut le faire que si on est uni la droite et le centre... d'ailleurs je me demande si ça n'arrangerait pas certains que la droite et le centre se séparent. 

On a fait l'UMP, pourquoi ça n'a pas fonctionné? Voici les raisons invoquées par Isabelle Le Calennec:

- On ne communique pas assez.

- C'est plus difficile pour nous que pour nos concurrents socialistes, nous avons beaucoup de salariés, beaucoup de chefs d'entreprises, beaucoup d'artisans et de commerçants qui n'ont pas forcément le temps de militer, d'être en réunion, le temps de porter la bonne parole, c'est quand même une vraie difficulté, en face on le voit , i l y a du temps pour ça ...

- Il ne faut pas se laisser intimider. 

- C'est de la faute à François Bayrou

 

Demain, à l'intérieur de l'UMP, on organisera des primaires, ça a bien fonctionné chez nos concurrents ....On doit être fier de nos convictions et on doit les communiquer et avoir moins peur, ne pas se laisser intimider parce que je trouve qu'on se laisse intimider donc n'ayez pas peur.

 

A la relecture de ces deux points de vue, il apparait clairement un profond désaccord sur la stratégie à venir en Bretagne notamment, entre Pierre Méhaignerie et Isabelle Le Callennec. 

Pierre Méhaignerie souhaite refonder un centre centre-droit - à l'image de ce qu'il était il y a 10 ans.

Isabelle Le Callennec reste favorable au maintient du Centre dans l' UMP, quitte à le laisser invisible, non audible, étouffé par la majorité soutenue par la candidate députée, plus portée vers la droite et la droite dure.


Repost 0
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 10:04

Bizarre ! Pierre Méhaignerie soutien un candidat qui ne se revendique plus de l'UMP

 

En déplacement dans le Puy-de-Dômes, le mercredi 23 mai, Pierre Méhaignerie est allé soutenir le fils de Valérie Giscard d'Estaing. 

Fait étonnant, Louis Giscard d'Estaing ne parie plus son étiquette politique pour décrocher un troisème mandat. Pour preuve, le logo de l'UMP, dont il fait partie, ne figure sur aucune des pages de son tract distribué tout récemment. Une absence qui lui vaut de nombreux reproches et un manque de courage de sa part au sein du parti.

 

Dans la 5ème circonscription  Vitré est / ouest, Chateaugiron, Janzé, La Guerche de Bretagne, Chateaubourg, Retiers, Argentré du Plessis, Pierre Méhaignerie ést bien présent, tout comme le Président départemantal de l'UMP - Dominique de Legge pour soutenir la candidature UMP - dirigé par JF Copé - revendiquée par Isabelle Le Calennec.

 

Un jour, un lieu... Je soutiens le candidat qui se revendique UMP...

Un autre jour, un autre lieu ... Je soutiens le candidat qui ne revendique pas UMP.

Il est vrai que Louis  Giscard d'Estaing n'est pas secrétaire nationale de l'UMP.

Repost 0
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 08:25

Pierre Méhaignerie a-t-il perdu la mémoire de son parcours politique?

Souvenons- nous de la situation de l'époque :

 Les tensions Pompidou/Chaban- Delmas au sein de l'UDR : Les Gaullistes reprochant à Chaban-Delmas son concept de « nouvelle société », sa tendance à gouverner au centre, sa politique sociale fondée sur le dialogue accordant un rôle important aux syndicats. Ces divisions au sein du parti majoritaire sont une aubaine pour une autre partie de la droite : les Républicains Indépendants et Giscard D'Estaing que Pierre Méhaignerioe rejoindra par la suite.

Dans la 3ème circonscription d'Ille-et -Vilaine - qui est la 5ème aujourd'hui suite à des redécoupages de circonscriptions - Alesxis Méhaignerie choisit de ne pas se représenter pour laisser la place à son fils Pierre, qui reçoit l'investiture des centristes du PDM (Progrès et Démocratie Moderne). L'UDR est représentée par Henri Lassourd, maire de la Guerche-de-Bretagne.

Le 23 juin 1968, Henri Lassourd l'emporte aisément sur Pierre Méhaignerie. Les électeurs de la circonscription l'ont élu avec 53,6 % des suffrages exprimés.

Cinq années plus tard, en 1973, Pierre Méhaignerie prendra sa revanche et sera élu.

 

Quelle situation aujourd'hui?

Les tensions actuelles au sein de l'UMP sont comparables à celles de l'UDR en 1968. la lutte pour la prise du pouvoir entre JF Copé et F. Fillion est un combat entre deux tendances ayant chacune des projets de sociétés différents.

Il est étonnant que pour les élections de 2012,  Pierre Méhaignerie reproche à Jean-Marc Lecerf de se présenter aux législatives, en représentant d'une sensibilité politique qui est blessée  sur de nombreux projets par la majorité de l'UMP.

Il est étonnant qu'il ose reprocher à Jean-Marc Lecerf de défendre sa sensibilité face à l'UMP alors que lui-même avait osé le faire en 1968 face à l'UDR 

JML et AT

 

Je souhaite  que les électeurs de la circonscription Vitré est / ouest - Janzé - La Guerche - Chateaugiron - Argentré du Plessis - Chateaubourg - Retiers se souviennent de la révolte d'alors de Pierre Méhaignerie pour permettre à Jean-Marc Lecerf d'être élu dès cette élection et lui permettre d'effectuer dans les 5 années futures, un travail au service de la circonscription à la hauteur de celui effectué par le député actuel.

 

N'en déplaise à Pierre Méhaignerie qui avait peut-être occulté de sa mémoire cet épisode de son parcours politique, le courage et les convictions appartiennent aussi à de nombreux citoyens. Jean-Marc Lecerf appartient à cette catégorie.

 JM-lecerf.jpg

Repost 0
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 23:36

Dans la 5ème circonscription de VITRE, les enjeux sont importants.

Qui pour succéder à Pierre Méhaignerie dans ce fief tenu par son père Alexis de 1945 à 1968 et par lui-même depuis 1973?  Le député Gaulliste Lassourd assurant un intermède.

Si Pierre Méhaignerie a toujours été élu dès le 1er tour, il est probable qu'il n'en sera pas de même pour Isabelle Le Calennec - son assistante parlementaire- désignée et parrainée par son mentor pour lui succéder. Elle doit faire face à 8 autres candidats :  Anne-Laure Loray (PS), Françoise Hamard (LO), Joëlle Couillandre (Front de gauche - PC), Gaëlle Rougier (EELV), Teddy Regnier (sans étiquette), Jean-Marc Lecerf (le centre pour la France), Nadège André (FN), Michelle Le Tennier (Debout la République).

 

Dans ce bastion centriste, la lutte sera donc serrée entre Isabelle Le Calennec (UMP), la candidate Anne-Laure Loray (PS) et  Jean-Marc Lecerf (Le Centre pour la France). Il est probable qu'un 2ème tour sera nécessaire, chose jamais vue dans la circonscription depuis 40 ans pour des législatives.

Quels seront les candidats qualifiés pour le 2ème tour? Ils seront probablement  trois: Isabelle Le Calennec (UMP), Anne-Laure Loray (PS) Jean-Marc Lecerf (Le centre pour la France)

 Quel sera l'ordre d'arrivée ? Il est possible que la candidate PS arrive en tête mais rien n'est définitivement assuré. Quel sera l'écart entre Jean Marc Lecerf  et Isabelle Le Calennec? Lequel arrivera en tête? L'un se désistera-t-il en faveur de l'autre? Les deux maintiendront-ils leur candidature pour le 2ème tour?

 Le coup de gueule de Pierre Méhaignerie reprochant à Jean-Marc Lecerf de citer son nom exacerbera-t-il les esprits?

Il faut reconnaître objectivement qu'il est difficile d'e parler  de la circonscription sans citer une fois le mot "Méhaignerie".

C'est comme si on voulait parler de l'histoire de l'équipe de France de foot sans évoquer "Zidane" , de l'hiver 54 sans parler de l'Abbé Pierre ou parler des humoristes sans nommer "Coluche"!

 Le scénario de l'élection cantonale de Janzé en 2008 peut-il se renouveler?

Etait arrivé en tête le candidat socialiste puis le candidat UMP puis Jean-marc Lecerf.

Le candidat UMP sentant  raisonnablement qu'il n'aurait pas été en mesure de bénéficier d'un report de voix suffisants de tous les autres candidats préféra s'abstenir pour le second tour pour permettre à Jean-Marc Lecerf de vaincre le candidat PS. Résultat : Jean-Marc Lecerf fut élu Conseiller Général avec un excellent report des voix des autres candidats.

 Rien n'est acquit à ce jour, ni pour les uns, ni pour les autres.

 Il est possible que les habitants de la circonscription aient envie d'un changement:

 - Souhait que la candidate UMP ne soit pas élue comme la majorité récente a confirmé le rejet de Nicolas Sarkozy lors de la présidentielle 2012.

 - Souhait qu'un ré-équilibrage géographique s'opère dans la circonscription: De nombreux habitants du secteur La Guerche De Bretagne, Martigné-Ferchaud ont l'impression d'avoir été oublié dans le développement économique au cours des derniers mandats du député sortant.

 - Souhait de ne pas voir un professionnel de la politique en tant que député pour les représenter et qu'un homme qui exerce une profession quotidiennement les représente.

 -Souhait de garder la circonscription au Centre en élisant un homme qui saura faire preuve d'indépendance quand il s'agira de voter des Lois. Voter avec des valeurs et des convictions sans dogmatisme comme l'UMP le demande de ses députés.

 - Souhait de voir à l'assemblée nationale un député qui aura un esprit critique, constructif, qui par le dialogue avec la majorité permettra de continuer à obtenir des aides économiques pour la circonscription. Une opposition dogmatique verrait à coup sûr la diminution ou perte de ces accompagnements économiques pourtant indispensables.

JML et AT

Jean-Marc Lecerf (à gauche de la photo) et son suppléant Alain Trochu

Cliquer sur la photo pour accéder au site de Lean-Marc Lecerf 

Repost 0
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 08:32

Législatives 5ème circonscription VITRE 35 : Jean-Marc Lecerf et Alain Trochu pour un PARLER VRAI, un AGIR JUSTE face à Isabelle Le Calennec de l'UMP.

JML et AT 

Cliquez sur la photo pour accéder au Site de JEAN-MARC LECERF

Au contraire de François BAYROU, qui a su faire d'indépendance et de loyauté vis à vis de ses électeurs du 1er tour de la Présidentielle, en leur laissant le choix de vote pour le 2ème tour, certains dans le département ont préféré privilégier leur "intérêt personnel" au détriment des valeurs qui ont fait défaut ces dernières années de la part de l'UMP : manque de respect et de considération vis à vis d'une grande majorité de citoyens; la course aux voix du Front National - non pas en cherchant à convaincre les électeurs : ce qui respectable MAIS en empruntant les thèses du FN : ce qui est un reniement de certaines valeurs, ont définitivement étouffé la voix des humanistes de l’UMP et fait que ceux-ci - que nous n'avons pas entendus - ont perdu leur identité respectueuse de ces valeurs ou ne savent plus les exprimer.

Les Français ont exprimé majoritairement un choix. Permettons au nouveau gouvernement de pouvoir gouverner "sereinement"  et faisons en sorte que se constitue "un groupe suffisamment important de femmes et d’hommes libres, lucides et de bonne volonté : un groupe capable d’accompagner, d’une manière constructive et dans la concertation, les réformes courageuses dont le pays a besoin, mais aussi capable de peser contre les positions dogmatiques." comme le souhaitent Jean-Marc Lecerf et son suppléant Alain Trochu.

C’est dans cette optique qu'ils inscrivent leur candidature centriste aux prochaines élections législatives :


"PARLER VRAI, AGIR JUSTE.”

Repost 0
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 08:41

Liberté de penser : Bayrou laisse ses partisans libres de choisir et votera pour Hollande.

 

Au grand désespoir des dirigeants et supporters de l' UMP, François Bayrou a exprimé le choix de voter François Hollande au 2ème tour de la présidentielle. Un choix raisonné, un choix honnête, un choix courageux.

Malgré les divergences qu'il peut avoir sur le fond avec le programme économique, François Bayrou a choisit le candidat qui lui semblait  respectueux des institutions, humainement respectueux des français et françaises, des habitants d'origine étrangères.

Il est possible de trouver à redire sur le programme scolaire de Hollande mais quand on regarde de près ce qui s'est passé depuis 5 ans, il y a beaucoup à dire sur la gestion de Sarkozy faite de mots et de maux.

On peut regretter que Hollande ne soit pas favorable à la règle d'or mais .... est-elle nécessaire?  Les responsables politiques peuvent l'appliquer sans qu'lle soit inscrite.  Nicolas Sarkozy se sent-il si fragile que cela pour la vouloir et ne pas l'appliquer depuis 5 anneés déjà : voir les déficits annuels. Des mots, toujours de mots...

Bayrou a choisit comme Président  l'Homme qui présentait des garanties de Paix, de Respect. Toutes ces dernières semaines, Nicolas Sarkozy s'est plaint de ne pas avoir été respecté et d'avoir été maltraité. Cela est regrettable mais il a récolté ce qu'il a semé : "descends de là si t'es courageux" Casse-toi pauve con" ... Etre victime après avoir été l'agresseur verbal lui-même!

Les électeurs de François Bayrou ne sont pas "cocus", ne se sentent pas floués du choix du responsable du MODEM. Ce sont des citoyens informés qui connaissaient l'indépendance de leur candidat. Précisément, ils se sont engagés à ses côtés pour cette qualité d'indépendance d'esprit pour lui-même et ses supporters.

Repost 0
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 07:36

lettre de François Hollande sur les centres de rétention

Lors du débat télévisé avant le 2ème tour de l'élection présidentiel, Nicolas Sarkozy a affirmé que François Hollande voulait la fermeture des centres de rétention et qu'il en détenait la preuve dans le courrier adressé à FRANCE TERRE D'ASILE par François Hollande, tenant même en main le dit courrier devant les millions de téléspectateurs.

 

Je vous invite à lire le courrier adressé par François Hollande à France Terre d'Asile, notamment le passage auquel Nicolas Sarkozy faisait référence:  dernier paragraphe page 3.

 

Vous pourrez, à la lecture du courrier, vous rendre compte que Nicolas Sarkozy  :


- a depuis quelques jours des problèmes de lecture et de compréhension de la langue française.

 

OU

 

  - fait part d'une mauvaise foi et utilise le mensonge comme argument permanent.       

 

Repost 0

Liste D'articles