Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : MODE ACTUALITE POLITIQUE SPORT MEDIAS ELECTIONS VIE PHOTOS
  • MODE ACTUALITE POLITIQUE SPORT MEDIAS ELECTIONS  VIE PHOTOS
  • : Des photos pour rêver. Des mots pour partager des idées. Des souhaits pour la société. Des engagements politiques
  • Contact

AGIR AGIR

logo_eat.gif







LES ENFANTS AVANT TOUT 

Rechercher

RUE DU BONHEUR

 

Texte Libre

9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 21:36

                      Je vous invite à visionner ce reportage de M6 dans le cadre de l'émission "Zone Interdite". Il en dit long sur les drames qui se nouent quotidiennement et sur les drames futurs qui se construisent sournoisement, 10% des morts d'overdose en France étaient bretons.

                   Que faire? Chaque bonne "âme pensante" à sa solution: répression, prévention.... Ne nous faut-il pas nous poser la question de la société que nous désirons?
Quelles valeurs fondent notre société? Quel projet de société nos responsables politiques défende-t-il? SOCIETE DE L'ARGENT?  SOCIETE DU BIEN-ËTRE? SOCIETE DU BLING-BLING?
Quelle politique européenne?

                                                
ZONE INTERDITE  Cliquer sur le lien

           Toutes ces personnes dépendantes  ne bénéficient pas du même traitement que Frédéric Begbeder qui laisse "songeur" et il a le culot d'en faire un roman édité chez Grasset.!!
                     

«Monsieur BEIGBEDER a fait le 29 janvier 2008 l'objet d'une procédure du chef d'usage de stupéfiants.

«Interpellé en compagnie d'une autre personne, en flagrant délit, le 29 janvier à 2h40 par une patrouille de police, il était trouvé en possession de cocaïne.

«L'intéressé était placé en garde à vue aux fins d'enquête. Il se reconnaissait consommateur festif de cocaïne. Il était procédé, comme il est habituel, à une recherche de toxiques dans les urines, recherche qui s'avérait positive à la cocaïne.

«La garde à vue était levée à 19h25 sur instruction du parquet sans qu'il y ait lieu à prolongation.

«Après déferement et, compte tenu de l'heure tardive, placement au dépôt,  Monsieur BEIGBEDER faisait l'objet d'une injonction thérapeutique, à l'exclusion de toute autre sanction, conformément à la politique pénale suivie par l'ensemble des parquets et notamment le parquet de Paris, en application des directives ministérielles.

Repost 0
Published by Vince - dans DROGUES
commenter cet article
16 novembre 2006 4 16 /11 /novembre /2006 00:45

PIERRE MEHAIGNERIE : Ingénieur agronome de formation, il a commencé sa carrière professionnelle en Tunisie puis a travaillé deux ans à Bordeaux et est entré au Ministère de l'Agriculture comme Conseiller technique du Ministre Jacques Duhamel.
Pierre Méhaignerie a été élu député pour la première fois en 1973 dans la circonscription de Vitré. Il a été trois fois Ministre : Agriculture (1977 à 1981), Equipement, Logement et Aménagement du Territoire (1986 à 1988), Justice (1993 à 1995). Il a également Présidé la Commission des Finances de l'Assemblée Nationale (1995 à 1997).poste qu'il a retrouvé en 2002. De 1982 à 2001, il a été Président du Conseil Général d'Ille-et-Vilaine.

Samedi 4 novembre
 
La discussion que Monsieur Méhaignerie m’a accordée me montre le long chemin à parcourir pour que les esprits évoluent individuellement et collectivement, pèsent sur les propositions des Politiques afin que ceux-ci ne se contentent de la situation actuelle avec une Loi sur l’usage des stupéfiants qui n’est pas appliquée où est appliquée de manières différentes selon les régions ou les personnalités en cause.
 
Pierre Méhaignerie a conscience de la situation actuelle en ce qui concerne l’augmentation de l’offre en héroïne et cocaïne dans la ville de Vitré dont il est le maire, en Ille-et-Vilaine comme dans tous les départements français. Il m’a assuré qu’il faisait son possible, avec les services de la gendarmerie, pour enrayer ou du moins contenir ce développement. Je ne peux que m’en réjouir.
 
Cependant, lorsque je lui ai parlé de consommation de shit et de cannabis, sa position n’a fait que confirmer l’inadaptation de la Loi actuelle.
 
La loi actuelle n’autorise pas la consommation
La loi actuelle n’autorise pas la détention
 
Il convient que la Loi actuelle n’est pas appliquée ou appliquer de la même manière selon la région ou selon les individus concernés.
Monsieur Méhaignerie m’a expliqué q’une personne arrêtée par les services de Police ou Gendarmerie en possession d’une petite quantité de shit ou de cannabis pour sa consommation personnelle ne se verra pas poursuivie par la Justice, si ce n’est parfois par un rappel de la Loi.
Commentaires personnels
La loi n’est déjà plus appliquée à ce niveau, les sanctions prévues par la Loi sont différentes. La verbalisation sera effective si la personne conduisait sous l’emprise de shit et cannabis. Peut-on s’en réjouir ? Quelles en sont les raisons ? La surcharge des tribunaux probablement. La surcharge des prisons également en cas de récidive.
Il est vrai que de nombreuses vedettes se sont vanter de fumer sans être inquiété – la liste serait trop longue.
 
 
La vente de stupéfiants est interdite
L’acquisition de stupéfiants est interdite
La culture de stupéfiants est interdite
Monsieur Méhaignerie n’a pas su m’expliquer comment il était possible de faire pour consommer sans acheter, sans cultiver ou sans l’intermédiaire d’un vendeur de shit ou cannabis ou de graines pour la culture.
 
La publicité faite à l’usage de stupéfiant est interdite.
Monsieur Méhaignerie a fortement regretté qu’il soit commun pour certains artistes de s’en vanter sur les plateaux télés et cela en toute impunité.
Lui annonçant qu’une plainte pour ce fait, contre FlORENT PAGNY Pagny avait été déposée en juillet 2006, il m’a dit qu’elle avait très peu de chance d’aboutir à une condamnation du fait de la surcharge de travail des tribunaux.
Commentaires personnels  :
Si c’est le cas, il sera amusant de faire de même, en reproduisant « ses propos exacts » et en les affichant devant les gendarmes ou les policiers. Quelle sera leur réaction ? Quelle sera la suite donnée à une éventuelle verbalisation ?
 
Faut-il changer la loi actuelle et autoriser la vente de shit et cannabis ?
Sur ce point, Monsieur Méhaignerie m’a rappelé les conséquences de la Loi sur la prohibition de l’alcool aux Etats-Unis. Il ne s’est pas prononcé pour une acceptation de la légalisation du shit et du cannabis. Il reconnaît qu’il faut différencier celui qui boit un verre de vin de celui qui en boit dix.
Commentaires personnels:
Il est très difficile, surtout en cette période pré-électorale, de mettre un tel sujet à la une de l’actualité. Il me semble qu’il ne serait pas défavorable à un changement de la législation actuelle pour le shit et le cannabis. Cependant, cette dépénalisation ne pourrait se faire qu’avec de grandes campagnes sur les risques liés à cette consommation. Le recours à de jeunes vendeurs mineurs dans les cités s’en trouverait court-circuité.
 
 
L'image qui est proposée aux jeunes par l'UMP (et d'autres partis) lorsqu'ils sont invités à participer à une convention du parti.
Monsieur Méhaignerie m’a donné une position claire et nette. On n’a pas tenu compte de son avis, il était farouchement opposé à la venue de Johnny Hallyday et de Doc Gynéco à la convention de l’UMP. Il est défavorable à tout mélange de genre. Certes, un artiste peut avoir son avis personnel mais une réunion politique se doit de rester politique et non une parodie de show-biz.
Commentaires personnels:
Sa sincérité ne peut être mise en doute. On ne le voit jamais sur un plateau télé si ce n’est un débat politique. Il ne va jamais chez Ruquier, chez Fogiel pas plus qu’il n’allait chez Ardisson. Ce n’est pas Devedjian !!!
 

J’espère que je n’ai pas trahi ses propos. Je souhaite avoir rapporté non pas ce que j’ai ressenti ou ce qui me plaisait ou pouvait plaire à un lecteur mais rapporté ce que j’ai entendu. J’ai tenté de la faire au mieux en distinguant son point de vue de mes commentaires.

Repost 0
Published by Vince - dans DROGUES
commenter cet article
2 septembre 2006 6 02 /09 /septembre /2006 12:01

Apès Johnny Hallyday, voici le nouvel ami que Nicolas Sarkozy nous sort de sa manche. Parents, Educateurs ...Je vous invite à vous interroger sur votre vote futur après avoir visionner ces vidéos. Quel modèle veut-il donner à la jeunesse? Nicolas prône ses intentions d'être ferme sur l'interdiction d'utiliser des stupéfiants.....  Regardez ... Voyez ... Voulez-vous que votre enfant ...... Si cela ne vous dérange pas, soyez sympathisants. Si cela vous déranges, osez le dire. Vous pouvez en sourire et rire également!

Chez Cauet 



A Nice People complètement défoncé.

 Voici une séquence des Guignols de l'info. Naturellement, ce n'est que de l'humour et il n'y a pas de ressemblance avec la réalité ...   
Je suis désolé de ne plus pouvoir vous présenter l'information mise en ligne à cet endroit. Elle a été censurée, je ne sais pas pour quelle(s) raison(s). Je viens juste de le découvrir ce samedi 20 octobre. Quelles ont été les interventions pour que cela arrive? C'est un peu bizarre !!!
  Que vont faire les autres candidats? Auront-ls le même courage politique? Comment séduiront-ils l'électorat jeune et moins jeune? Que pensez-vous de ce jeux "dangereux" de la séduction? N'hésitez-pas à lire les autres articles de la même rubrique. Bon moment de vie et bonne réflexion.
 
Repost 0
Published by Vince - dans DROGUES
commenter cet article
31 juillet 2006 1 31 /07 /juillet /2006 14:55

Dans le supplément du quotidien régional Var Matin du samedi 28 juillet 2006, le chanteur  JOHNNY HALLYDAY s’engage ouvertement envers le ministre de l’Intérieur.

Nicolas doit absolument être notre président". En affirmant qu’il ne se contentera pas de voter pour lui, et qu’il va lui donner un coup de main dans la mesure de ses moyens. Ceci laisse sous entendre une présence dans les futurs meetings lors de la campagne présidentielle.

En décembre 2005, Johnny Hallyday déclarait dans le journal l'Express : "je ferme les yeux et j'allume un joint" en écoutant Carmina Burana (recueil de poèmes médiévaux mis en musique par Carl Off).

J'ose espérer que Nicolas Sarkozy prendra publiquement ses distances avec Johnny et qu'il ne l'invitera à aucun de ses meetings, AU NOM DE LA LUTTE CONTRE L'UTILISATION DES DROGUES. 

S'il n'en était pas ainsi, cela pourrait nous conduire à penser:

- Que le candidat Sarkozy privilégie sa carrière, son élection, de bonnes relations avec certains milieux.

- Que le candidat Sarkozy accepte de fait, deux applications de la Loi pour les Français (ses amis et les autres).

- Que son discours "contre les trafics" ne s'applique pas à ses amis. Où Johnny se fournit-il en joint?

- Que des intérêts occultes existent.

Après les prises de positions de Florent Pagny sur ce sujet de la consommation de stupéfiants, sa participation à la campagne gouvernementale UNITAID, le soutien de Johnny Hallyday m'interroge.

UNE DECLARATION DE NICOLAS SARKOZY SUR CES FAITS PRECIS EST IMPERATIVE. QUE PENSERAIENT LES ELECTEURS POTENTIELS QUI ONT PERDU UN ENFANT DANS UN ACCIDENT DE CIRCULATION avec un conducteur ayant fumé un joint? S'il veut conserver une certaine crédibilité, il ne peut attendre.

Soit il ouvre le débat d'une certaine légalisation en y adjoignant un gros volet prévention aux risques encourus. (L'interdit de la Loi n'existerait plus, le trafic souterrain serait bien perturbé ...)

Soit il garde le même cap qu'aujourd'hui mais la lutte est applicable à tous, même à ses amis. (Johnny Hallyday et Nicolas Sarkozy étaient témoins au mariage de Jean Reno).

Repost 0
Published by Vince - dans DROGUES
commenter cet article
29 juillet 2006 6 29 /07 /juillet /2006 14:23
CE N'EST PAS DE L'HUMOUR !!!
Pourquoi faire une campagne anti ? Les raisons: les voilà dans ce reportage.

Et pourtant Nicolas SARKOZY et les autres laissent dire Johnny Hallyday, Florent Pagny et ... et que font ceux du Parti Socialiste qui n'en parlent plus?
A qui profite ce silence?
Des caisses secrètes sont-elles alimentées par cette argent? Nous sommes en droit de nous interroger; une légalisation supprimerait ces fonds d'argent sale. C'est peut-être la raison qui fait qu'on garde la Loi actuelle quitte à financer sur les deniers publics des campagnes, quitte à  laisser les services de Police et Gendarmerie se débrouiller sur le terrain, quitte à laisser les tribunaux submergés, quitte à poursuivre le quidam du coin et laisser tranquille le copain vedette. Et les statistiquent augmentent !!!
LA QUESTION :
FAUT-IL LEGALISER LA VENTE DE CANNABIS et FAIRE LE PREVENTION AU MAXIMUM comme cela se passe pour les dangers du tabac et de l'alcool. Serait-ce positif? Cela donnerait peut-être d'autres perspectives à ceux qui sont actuellement  consommateurs; il suffit de visiter les forums sur ce sujet pour se rendre compte qu'il y a un grand travail de fond à faire sur les risques et conséquences de la consommation. Le défit de la transgression de la Loi que les ados se lancent n'existerait plus. La consomation du tabac et de l'alcool semble diminuer, pourquoi n'en serait-il pas de même pour les autres drogues?
QUESTION QUESTION QUESTION 
 
 
Repost 0
Published by Vince - dans DROGUES
commenter cet article
29 juillet 2006 6 29 /07 /juillet /2006 13:54

AVERTISSEMENT

Je me suis longuement interrogé si je devais diffuser cette vidéo.

Le faire n'était-ce pas faire de la publicité à la consommation de cannabis?

Ne pas le faire, c'est continuer "à garder la tête dans le sable" et faire comme si tout allait bien.

J'ai choisi de la diffuser pour montrer que sous le couvert de l'humour, on POUVAIT faire passer comme légales certaines pratiques interdites... Peut-on continuer ainsi? Quelles limites à la Liberté? Quelles limites à la censure? Mais surtout QUELLES CONSEQUENCES pour ceux qui ne décriptent pas l'humour de Karl Zéro?


 
 
Repost 0
Published by Vince - dans DROGUES
commenter cet article
17 juillet 2006 1 17 /07 /juillet /2006 21:27
QUAND TOUT LE MONDE ABORDE DES SUJETS A VOIX BASSE, MOI JE LE DIS FORT VITE .... ET J'ASSUME ....
QUAND JE FUME UN PET, JE SAIS POURQUOI, C'EST POUR ME FENDRE LA GUEULE ET DELIRER ...
Tu ne te caches pas du tout là-dessus ... Mais c'est quand même interdit !
Ah !!! .... JE SUIS D'ACCORD SUR L'INTERDICTION POUR LES MÔMES MAIS SI ON COMMENCE A ME PUNIR QUAND J'AI FUME UN JOINT ...... AVEC TOUT CE QUE JE PAYE COMME IMPÔTS, EXCUSEZ-MOI MAIS JE NE VAIS PAS TROUVER CELA TRES JUSTE....
 
 
Voici un extrait des propos, suffisamment explicites, tenus par FLORENT PAGNY sur  "PARIS PREMIERE" 
Cliquez sur la photo pour voir la vidéo :

 

Le 14 mai dernier, il a tenu des propos similaires dans l'émission de FOGIEL "On ne peut pas plaire à tout le monde"
En réponse à une question lui demandant où et comment il trouvait son inspiration, le chanteur lui a répondu, sans ambiguité, qu'il fumait régulièrement et était un consommateur de "substances". Une autre personne présente sur le plateau rajoutant même qu'il ne s'agissait pas de tabac.
S'il fume de la drogue, soit il en importe et c'est interdit, soit il en cultive et c'est interdit, soit il participe à l'achat et à la vente et c'est également interdit.
ET POURTANT , personne ne dit rien !!!! Il est même invité à participer à la publicité UNITAID sous le couvert de Philippe DOUSTE-BLAZY (Affaires étrangères), Dominique DE VILLEPIN (1er Ministre), Nicolas SARKOZY (Intérieur) , Pascal CLEMENT (Justice) ... Membres solidaires d'un même gouvernement.
Monsieur SARKOZY, Monsieur CLEMENT ....
Comment expliquez-vous que vous laissiez un tel personnage qui NE RESPECTE PAS LA LOI et de MANIERE EXPLICITE ET PUBLIQUE défendre une "si noble cause"?
Vous avancerez que vous n'étiez pas au courant de ses positions .... Laissez-moi sourire !!! Vous fréquentez suffisamment le Show-Bizz et la gente journalistique pour feindre l'ignorance !!!
                               Je suis révolté par le fait qu'aucune Autorité de l'Etat (Préfets, Procureur, Ministre de le Justice, Ministre de l'Intérieur ..)  n'intervienne pour mettre fin à de tels propos. Comment expliquer à des jeunes "la portée d'une interdiction" ou "la portée d'une sanction judiciaire" quand ceux-ci ont été arrêtés par les services de Police ou Gendarmerie?
 
Sommes-nous dans un pays EGALITAIRE de DROIT ET DEVOIR ?
 
Pourquoi certains seraient-ils arrêtés et condammés alors que d'autres ont une IMMUNITE COMPLAISANTE? 
 
DROITE aujourd'hui OU GAUCHE peut-être demain, IL FAUDRA BIEN UN JOUR QUE LES ELUS QUI BRIGUENT LE POUVOIR SUPREME RENDENT COMPTE AUX ELECTEURS. NOUS NE SOMMES PLUS EN MONARCHIE !!! EGALITE POUR TOUS !!!!


Me faut-il penser à un futur changement de la loi?
Faut-il laisser "certaines personnalités" à l'abri de la justice dans ce domaine pour récolter ensuite des dividendes de neutralité dans les milieux artistiques?
Vous contentez-vous d'afficher certaines mesures répressives pour "ceux d'en bas" en laissant "ceux d'en haut" peinards?
Votre complaisance ... et l'indignation que vous manifesteriez, si on vous rapportait mes propos, ne renforceraient-elles pas le mépris dans lequel vous tenez beaucoup de parents et de jeunes?
 
MAIS NATURELLEMENT, VOUS ETES TOUS DE BONNE FOI !
VOUS NE SAVIEZ PAS !  VOUS NE SAUREZ JAMAIS !
 
 
Voici des extraits relevés sur le Forum de FRANCE 3 : On ne peut pas plaire à tout le monde. Cliquez sur la photo 1 ou 2
forum 1
 
forum 2
 
 
Repost 0
Published by Vince - dans DROGUES
commenter cet article
19 mai 2006 5 19 /05 /mai /2006 06:12

République Française

 

 Groupe Ump
_____

Le Vice-Président délégué

 

 

 

 

 

 

 


Paris, le 17 mai 2006

 

 

 

 

 

jdr/es/mfm-2157

 

 

 

 

 

                                                                                                 Monsieur ………………

 Monsieur,

 

 

 

  J'ai pris connaissance avec attention de la correspondance électronique relative à la lutte contre la toxicomanie que vous avez adressée au Président de Rohan.

  

 

La consommation de stupéfiants, sous toutes ses formes, représente une terrible menace pour notre société, tant sanitaire, humaine que sociale.

 

 Je partage votre ressentiment de voir sur le service public une banalisation de plus en plus fréquente de ce phénomène.

 

 

 

   

 

Aujourd'hui, toutes les dispositions législatives existent afin de lutter contre ce fléau. Il convient d'inciter les pouvoirs publics et notamment l'institution judiciaire d'en faire le plein usage.

   

 

Veuillez agréer je vous prie, Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués.

 

                                                                                            Henri de RAINCOURT

 

 

 

  

Repost 0
Published by Vince - dans DROGUES
commenter cet article
19 mai 2006 5 19 /05 /mai /2006 06:04

                                                 à                                 Madame la Préfète d'Ille et VILAINE

 
 
 
                           
 
objet : incitation à la consommation de drogues sur FRANCE 3
 
 
                                  Madame la Préfète,
 
 
 
                                  Dans le cadre de son émission télévisée diffusée sur FRANCE 3, dimanche 14 mai 2006, l'animateur Marc-Olivier FOGIEL, recevait le chanteur Florent PAGNY. En réponse à une question lui demandant où et comment il trouvait son inspiration, le chanteur lui a répondu, sans ambiguité, qu'il fumait régulièrement et était un consommateur de "substances". Une autre personne présente sur le plateau rajoutant même qu'il ne s'agissait pas de tabac. Pour avoir les termes exacts des questions/réponses, il vous est aisé de vous procurer l'enregistrement de l'émission.
 
                                  En France, la consommation de drogues me semble interdite. S'il fume de la drogue, soit il en importe et c'est interdit, soit il en cultive et c'est interdit, soit il participe à l'achat et à la vente et c'est également interdit.
 
                                 La portée médiatique de cette émission est UNE INCITATION A LA CONSOMMATION. Je ne pense pas que cela soit encore autorisé en France. La diffusion sur une chaîne publique de tels propos est encore plus scandaleuse.
 
 
                                Je suis révolté par le fait qu'aucune Autorité de l'Etat (Préfets, Procureur, Ministre de le Justice, Ministre de l'Intérieur ..)  n'intervienne pour mettre fin à de tels propos. Comment expliquer à des jeunes "la portée d'une interdiction" ou "la portée d'une sanction judiciaire" quand ceux-ci ont été arrêtés par les services de Police ou Gendarmerie?
 
Sommes-nous dans un pays EGALITAIRE de DROIT ET DEVOIR ?
 
Pourquoi certains seraient-ils arrêtés et condammés alors que d'autres ont une IMMUNITE COMPLAISANTE?
 
 
                            Je ne suis pas pour la libéralisation du marché mais devant les écarts de traitements des uns et des autres, je me demande parfois si ce ne serait pas une démarche vers l'égalité des citoyens français.Avec tous les risques que cela comporte sur la santé générale, la conduite automobile ....
 
 
 
                            Je n'ai pas moi-même de moyens financiers pour entreprendre une démarche en PORTANT PLAINTE. Les associations de lutte contre la consommation ne sont pas non plus à même de le faire par manque de moyens également.
 
 
                            Je vous demande donc d'intervenir vous même dans ce dossier ou de le porter vers la préfecture ou le service adéquat pour saisir la Justice.
Ne pas le faire, me donnerait à penser que je vis dans un pays injuste et que la complaisance se situe à beaucoup de niveaux.
Que se passerait-il si en tant qu'enseignant, je tenais les mêmes propos devant une assemblée d'élèves et de parents? Monsieur le Recteur d'Académie, Monsieur le Directeur de mon établissement me sanctionneraient à juste titre.
 
 
                            Je vous prie d'agréer, Madame la préfète, l'expression de ma considération distinguée.
 
 
Repost 0
Published by Vince - dans DROGUES
commenter cet article
17 avril 2006 1 17 /04 /avril /2006 20:31

 

                                 A       Mesdames et Messieurs les Députés

 

 

 

                                                     Assemblée Nationale

 

 Objet : Lutte contre la toxicomanie

 

             Madame la Députée, Monsieur le Député,

 

 

 

 

 

 

             J’avais déjà interpellé un grand nombre d’entre vous en 2003 à propos de la consommation de stupéfiants en France. Certains avaient eu le courage d’affirmer leur position et de me la transmettre. Je suppose que ceux qui ne l’avaient pas fait avaient d’autres préoccupations.

  

           Je ne reprendrai pas en totalité le courrier que j’avais alors adressé. J’en rappellerai simplement la teneur.

   

 

          Dans de nombreuses émissions télévisées, des personnalités (show-biz, littérature, cinéma ..) affirment publiquement qu’il leur arrive de temps  à autre de « fumer », de « s’adonner à la consommation » de stupéfiant. Je ne regarde pas toutes les émissions mais j’en vois suffisamment pour affirmer que des animateurs / présentateurs posent des questions sur ce sujet à leurs invités, dont parfois, des personnalités politiques.

  

 

-          Quand avez-vous fumé votre dernier joint ?

 C'est  pour moi une véritable "invitation à la banalisation de la consommation de drogue". Cette évocation régulière des joints et de la consommation de joints, sans pour autant poser les termes du débat de la dépénalisation des drogues douces, ne fait qu'insidieusement pencher la balance en faveur de la consommation de ces mêmes drogues douces.

 Je vous rappelle que la LOI d'orientation relative à la lutte contre les toxicomanies et sur la géopolitique des drogues votée en 2002, prévoit toute une série de mesures afin de lutter contre la consommation de stupéfiants.

 

 

 

 

 

 

Je vous rappelle que de tels propos sont illégaux car contrevenants à LA LOI DE 2002. Leur diffusion, à fortiori, sur des chaînes publiques est une véritable provocation.

            

Imaginez-vous un instant un instant, un professeur de collège ou lycée tenir de tels propos devant des jeunes, devant ces jeunes qui regardent ces émissions ?

   

 

J’avais à l’époque interpellé le médiateur de France 2 qui m’avait dit son intention d’intervenir près des animateurs. Il en a résulté un changement … mais depuis j’ai eu l’occasion de vérifier que la position adoptée alors n’avait pas été maintenue.

  

 

          Si certaines personnalités consomment, c’est qu’elles achètent ou cultivent ! Vous n’êtes pas sans savoir que la vente, l’importation ou la culture de stupéfiants sont interdits en France.

S’il y a des dealers, c’est qu’il y a des consommateurs et réciproquement. Les uns encouragent les autres, c’est l’histoire de la poule qui pond l’œuf ou de l’œuf qui fait la poule.

  

 

Pouvez-vous m’expliquer au nom de quel passe-droit ces personnalités disposent d’une impunité ?

   

 

Pouvez-vous m’expliquer pourquoi les Ministres de l’Intérieur, depuis 20 ans, ne sont jamais montés au créneau ?

   

 

Pouvez-vous m’expliquer pourquoi aucun Procureur de la République ne s’investisse sur ce sujet par le dépôt d’une plainte ?

 

            Je veux bien accepter  la responsabilité pénale de « dealers »  mais je voudrai que tout le monde soit logé au même régime alors : les personnalités en premier lieu qui encouragent les deals  et banalisent la consommation près de la jeunesse sont pénalement coupable de contrevenir à la loi française.

 

 

 

         Faut-il voir dans cette impunité la crainte de représailles  du « pouvoir de la télé » qui boycotterait les Hommes et Femmes Politiques qui se montreraient courageux ?

       

        Faut-il se laisser à penser qu’une action contre « cette propagande à la consommation » révèlent des noms de personnalités de divers milieux  qui soient des consommateurs réguliers.

Quels positionnements adoptez-vous ?

Quels sont vos moyens d’actions ?

Que comptez-vous faire pour que la loi que vous votez soit respectée ?

Faut-il continuer à verbaliser les « dealers de quartiers » seulement ?

Faut-il accepter que selon que tu es « médiatique » ou pas, ton cas sera traité différemment ?

Accepteriez-vous qu’un professeur fasse autant de banalisation ?

Espérant une réponse précise aux questions posées,  je vous d’agréer, Madame la Députée, Monsieur le Députée, l’expression de mes remerciements distingués.

             Ps : Si vous avez l'intention de me faire parvenir une réponse évasive, me rappelant, les lois votées, les bonnes intentions générales, je vous préconise de vous en dispenser. Pas de langue de bois, merci !

  

Repost 0
Published by Vince - dans DROGUES
commenter cet article

Liste D'articles