Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : MODE ACTUALITE POLITIQUE SPORT MEDIAS ELECTIONS VIE PHOTOS
  • MODE ACTUALITE POLITIQUE SPORT MEDIAS ELECTIONS  VIE PHOTOS
  • : Des photos pour rêver. Des mots pour partager des idées. Des souhaits pour la société. Des engagements politiques
  • Contact

AGIR AGIR

logo_eat.gif







LES ENFANTS AVANT TOUT 

Rechercher

RUE DU BONHEUR

 

Texte Libre

31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 21:11

Désaccord de stratégie entre Méhaignerie et Le Callennec - législative Vitré 2012 - L'avenir du Centre et de l'UMP - Danger .

Suite à la question d'un participant à la réunion publique, le 21 mai dernier, pour lancer la campagne d'Isabelle Le Calennec , est apparut un profond désaccord entre Pierre Méhaignerie le futur ex-député et celle qui a été désignée par l'Etat-Major de l'UMP pour lui succéder, avec semble-t-il le consentement obligé de Pierre Méhaignerie.

S'appuyant sur le constat d'un chercheur du CNRS et professeur à Sciences-Po Rennes (Romain Pasquier), ce militant centriste s'inquiétait de la progression du Parti Socialiste en Bretagne et des raisons du score de Hollande en Bretagne. Voir OF du 8 mai 2012.

Voici quelques extraits de cet interview :

On voit une poussée très forte d'un vote pour le changement et un ancrage à gauche de la région. C'est aussi un rejet de la droitisation de l'UMP qu'a portée Nicolas Sarkozy. Et puis, il y a une dent contre ce président qui n'avait pas toujours marqué de la sympathie à l'égard des Bretons.

Le vote de gauche fait tache d'huile. Il part des villes, et pas forcément toujours des grandes mais aussi de petites villes moyennes ...  Et il progresse. C'est par le vote urbain que le vote socialiste diffuse et infuse dans les campagnes, avec quelques points de résistance ...

Elle (la Droite) est placée devant une alternative compliquée. Elle n'est plus dans une dynamique de conquête mais de sauver ce qui peut l'être. Et ce qui lui reste, c'est le coeur du coeur de ses bastions, comme l'est du Morbihan et de l'Ille-et-Vilaine. Et là, des bastions peuvent tomber...

S'il y a un chemin, il est du côté de la reconstruction d'un centre politique et de son autonomie avec une génération nouvelle. Si la droite en Bretagne n'est pas capable de reconquérir le centre, sur lequel mord François Hollande, elle va rester marginalisée. Il faut un nouveau parti du centre en Bretagne pour que la droite espère reconquérir des positions.

Avec une ligne à la Jean-François Copé (secrétaire général de l'UMP), je ne vois pas comment la situation de la droite peut s'améliorer en Bretagne. Faut-il des centristes dans l'UMP ou à côté de l'UMP ? Pour la Bretagne, la réponse est assez claire. Il faut des centristes à côté de l'UMP parce que tout l'enjeu, c'est de récupérer cet électorat du centre qui a basculé dans un vote de centre-gauche.

 

Les réponses rapportées sont bien réelles et ne sont que celles qui ont été prononcées par leurs auteurs. Il ne s'agit que d'une retranscription écrite des interventions.

 

Réponse de Pierre Méhaignerie

"Il a raison Mr Pasquier, nous devons préparer une nouvelle génération. A partir du 30 juin, il y a des jeunes qui se réuniront pour poser les bases de nouvelles équipes dans le grand ouest, avec des équipes du centre, centre-droit. C'est un élément important"

 

Réponse d'Isabelle Le Calennec (précisions de l'auteur du texte en italique)

"Cet article m'a fait extrêmement réagir. On ne réussira à reconquérir l'ouest que la droite et le centre unis.Toute la question est de savoir ce qu'on met derrière ces mots et aujourd'hui, c'est devenu assez difficile "de différencier la droite et le Centre" Ca représente quoi le Centre? Ca représente quoi la droite? ...De nombreux élus locaux ... s'affichent plutôt comme divers droite mais ils ont les mêmes sensiblités que nous "à l'UMP" ... On va apporter la preuve que l'on compte .. et je pense qu'on ne peut le faire que si on est uni la droite et le centre... d'ailleurs je me demande si ça n'arrangerait pas certains que la droite et le centre se séparent. 

On a fait l'UMP, pourquoi ça n'a pas fonctionné? Voici les raisons invoquées par Isabelle Le Calennec:

- On ne communique pas assez.

- C'est plus difficile pour nous que pour nos concurrents socialistes, nous avons beaucoup de salariés, beaucoup de chefs d'entreprises, beaucoup d'artisans et de commerçants qui n'ont pas forcément le temps de militer, d'être en réunion, le temps de porter la bonne parole, c'est quand même une vraie difficulté, en face on le voit , i l y a du temps pour ça ...

- Il ne faut pas se laisser intimider. 

- C'est de la faute à François Bayrou

 

Demain, à l'intérieur de l'UMP, on organisera des primaires, ça a bien fonctionné chez nos concurrents ....On doit être fier de nos convictions et on doit les communiquer et avoir moins peur, ne pas se laisser intimider parce que je trouve qu'on se laisse intimider donc n'ayez pas peur.

 

A la relecture de ces deux points de vue, il apparait clairement un profond désaccord sur la stratégie à venir en Bretagne notamment, entre Pierre Méhaignerie et Isabelle Le Callennec. 

Pierre Méhaignerie souhaite refonder un centre centre-droit - à l'image de ce qu'il était il y a 10 ans.

Isabelle Le Callennec reste favorable au maintient du Centre dans l' UMP, quitte à le laisser invisible, non audible, étouffé par la majorité soutenue par la candidate députée, plus portée vers la droite et la droite dure.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anne 03/06/2012 15:19


Il est évident que nous allons dans le mur si nous ne sauvons pas ce qui peut l'être encore. Le Centre en Bretagne est indispensable. Nous ne pouvons pas laisser l'UMP casser - comme depuis 10
ans - ce qui été construits par nos glorieux anciens centristes. Le centre doit vivre indépendamment de l'UMP. Votons J-eanMarc Lecerf qui saura incarner note sensibilité  mieux que tout
autre.

Liste D'articles