Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : MODE ACTUALITE POLITIQUE SPORT MEDIAS ELECTIONS VIE PHOTOS
  • MODE ACTUALITE POLITIQUE SPORT MEDIAS ELECTIONS  VIE PHOTOS
  • : Des photos pour rêver. Des mots pour partager des idées. Des souhaits pour la société. Des engagements politiques
  • Contact

AGIR AGIR

logo_eat.gif







LES ENFANTS AVANT TOUT 

Rechercher

RUE DU BONHEUR

 

Texte Libre

13 octobre 2007 6 13 /10 /octobre /2007 17:59

5 millions  de fumeurs occasionnels de cannabis en France.

1,2 millions de fumeurs réguliers.

Près d'un fumeur sur 6 cultiverait son propre cannabis.

 


 

Depuis la loi de la prévention de la délinquance publiée le 26 septembre, un fumeur de cannabis pris en flagrant délit participera à un stage de prévention de deux jours durant lesquels psychologues, médecins et policiers expliqueront les méfaits sur la santé et les effets sur la conduite automobile.

Les modalités ne sont pas encore définies. Si le jeune est mineur, le prix du stage sera à la charge des parents, le tarif ne pourra excéder 450 €. Espérons qu'il ne soit pas prohibitif et incitatif à une délinquance supplémentaire pour en assurer le financement dans le cas de personnes n'ayant pas de revenu.

L'objectif de cette mesure, copiée sur le principe les stages de conduite pour garder son permis de conduire est, selon le Président de la Mildt -Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie - de permettre des procédures plus rapides tout en désengorgeant les tribunaux.


Il est grand temps que les politiques et législateurs fassent preuve de bon sens en instituant des mesures pédagogiques. Ils ont déjà bien trop tardé!

 

Ont-ils à l'esprit que nombreux sont les jeunes qui fument du cannabis car "ils vont mal". Un jeune qui se suicide en se jetant du 10ème étage est considéré comme un malade. Un jeune qui se suicide "à petit feu en fumant" est considéré comme un délinquant! Il est grand temps de changer le regard sur ce comportement et d'arrêter de se voiler la face.

 


 

La répression !!! Allez ardents défenseurs de la répression ! Construisez des prisons !

En 1993, un mineur sur 5 avait fumé du cannabis.

En 2006, un mineur sur 2 a consommé. Combien de fils de Ministres, de 1er Ministres, de Président de la république, d'Ouvriers, de Procureurs de la République, de Policiers et de Gendarmes, de Professeurs, de Maçons, de Médecins? ... Aucune famille n'est à l'abri.

Toutes la catégories sociales et professionnelles sont touchées, il est temps de cesser de faire l'autruche et de se mettre la tête dans le sable.

Il est temps qu'une certaine égalité règne également devant la loi pour les consommateurs. Seuls quelques uns sont arrêtés et condamnés et les autres comptent sur la chance ou les relations pour ne pas avoir à faire à la justice - voir les soutiens chanteurs à Sarkozy .

 


 

La consommation de cannabis est dangereuse comme la consommation immodérée d'alcool et la conduite d'une voiture après consommation.

 


 

 

Affirmons- le avec force et faisons de la prévention.

Posons-nous également d'autres questions: sa prohibition n'entraîne-t-elle pas une autre délinquance : vol pour se la procurer, contact avec des profiteurs peu recommandables, organisation d'une économie souterrainne?

Cette obligation de suivre un stage est une première réponse pédagogique et je m'en réjouis.

 


 

Pour terminer, voici ce que j'ai entendu lors d'une audience au tribunal de Rennes. Le Procureur de la République a déclaré :"Je comprends qu'on fume un joint lors d'une soirée, je ne peux accepter qu'on deale et que ce soit un commerce".

Incroyable! Le Président n'a pas formulé de point de vue sur ce propos. La journaliste d'un grand quotidien régional - Ouest-France- présente ne s'en est même pas étonnée lorsque je l'ai interpelée et lui demandais de rapporter ces paroles incroyables. Comment accepter l'idée qu'un joint au cours d'une soirée soir possible sans en accepter la culture ou la vente? Et cela en plein tribunal!

Il est temps de "se bouger un peu la tête" pour que la moitié des jeunes qui ont fumé en 2006 ne deviennent pas des délinquants, pardon ne soient pas considérés comme des délinquants comme la loi actuelle les catalogue.

 


 

Lorsque j'entends un Ministre dire que la Loi sur l'utilisation de l'ADN dans une loi sur l'immigration est importante et que la loi peut changer, s'est-il interrogé sur le nombre de personnes -quelques milliers tout au plus par an - réellement concernées par cette énième loi? Ne ferait-il pas mieux de s'intéresser par des mesures éducatives, pédagogiques et peut-être de non-prohibition, au sort des 1,2 millions de fumeurs réguliers de cannabis et au 5 millions d'occasionnels?

Partager cet article

Repost 0
Published by Vince - dans ACTUALITES
commenter cet article

commentaires

citoyensdumonde 17/10/2007 20:41

j'ai le souvenir d'un reportage où l'on voyait Karl Zero rouler un "joint" chez la famille Sarkozy, après l'avoir allumé il l'a tendu vers le grand fils Sarkozy, qui lui retorqua : Non, Papa est là...
Quand le chat n'est pas là les souris danses, chez Mr Sarkozy comme ailleurs... A 450 euros le pétard, j'ai bien peur que les jeunes continuent de se diriger vers des drogues dures (devenues moins chères et plus aisées à trouver).
Les Pays-Bas et la Suisse ont légalisé, lAllemagne, la Belgique, le Royaume Uni, l'Espagne... ont dépénalisé l'usage du cannabis. Et la France, pays le plus grand consommateur (et oui plus que les suisses et les hollandais...) continue son traitement hypocrite du dossier.

Liste D'articles