Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : MODE ACTUALITE POLITIQUE SPORT MEDIAS ELECTIONS VIE PHOTOS
  • MODE ACTUALITE POLITIQUE SPORT MEDIAS ELECTIONS  VIE PHOTOS
  • : Des photos pour rêver. Des mots pour partager des idées. Des souhaits pour la société. Des engagements politiques
  • Contact

AGIR AGIR

logo_eat.gif







LES ENFANTS AVANT TOUT 

Rechercher

RUE DU BONHEUR

 

Texte Libre

25 février 2005 5 25 /02 /février /2005 00:00

Jack Lang reconnaît avoir déjà fumé du cannabis

2000/06/21 - CIRC

Interview de Jack Lang dans France-Soir de ce jour, où il reconnaît avoir déjà fumé du cannabis et être favorable à un grand débat national posant la question de dépénalisation de cette substance. Par ailleurs, il appuie la démarche du testing dans les raves de façon assez appuyée, louant le travail des associations.

"Ma drogue, c’est le travail et mes amis"

F.S : On associe la techno à la drogue, êtes-vous consommateur ?

J.L : Non. Ma drogue, c’est le travail et mes amis. C’est l’ivresse de respirer, de vivre. Ce sont les plaisirs intellectuels ou sensuels. Les drogues traditionnelles ne m’ont jamais tenté. Il m’est arrivé de consommer du haschisch à 18 ans, mais sans grande passion.

F.S : N’avez-vous pas le sentiment qu’un vrai débat sur le cannabis devrait commencer aujourd’hui ?

J.L : C’est certain, je pense personnellement que nous aurions tout à gagner à instaurer un débat national. On devrait jouer cartes sur table, travailler avec des médecins, des éducateurs, mais pas uniquement pour le cannabis. Et que dire du tabac, de l’alcool, qui sont certainement encore plus destructeurs auprès des jeunes.

F.S : En tant qu’homme, seriez-vous favorable à la dépénalisation ou à la légalisation des drogues douces ?

J.L : Si on veut que ce débat ait lieu, il ne faut surtout pas poser la question sur le plan légaliste. C’est le meilleur moyen de figer le débat.

F.S : Certains jeunes risquent tout de même la prison... et d’autres jouent avec leur vie !

J.L : C’est vrai. Une loi qui ici est appliquée et là ne l’est pas, ce n’est pas satisfaisant. En ce qui concerne l’ecstasy, j’ai encouragé la présence d’associations dans les raves pour tester les produits. Il ne faut pas qu’ils se bousillent la santé par la prise de saloperies ! Tant qu’à prendre des drogues, autant qu’elles soient testées. La santé des jeunes est à ce prix.

Article mis à jour le mercredi 21 juin 2000

Partager cet article

Repost 0
Published by Vincent DROGUE - dans DROGUES
commenter cet article

commentaires

Liste D'articles